La souris et les tapettes

 

 

Mouse And The Traps est ce que les américains et les anglais nomment un "one hit wonder", un tube et puis s'en va. Dans le cas de Mouse, il s'agit du hit "A Public Execution", un titre qui ressemble furieusement au "Like A Rolling Stone" d'un certain Robert Zimmerman alias Bob Dylan. A l'écoute dudit titre on peut se demander s'il s'agit d'un hommage ou d'une parodie. Dans les notes de pochette de Nuggets Lenny Kaye écrit : "Certains ont pu affirmer que Mouse interprétait la période Higway 61 du maître mieux qu'il ne l'aurait fait."

 

Ce groupe texan était composé de Ronnie (Mouse) Weiss, vocaux, guitare, Dave stanley, basse, Bugs Henderson, guitare, Don (Levi) Garett, batterie, Randy Fouts, piano, Robin Hood Brian, orgue Farfisa. Le groupe a enregistré la plupart de son œuvre sur le label Fraternity. Cette œuvre se résume à quelques singles et un album paru rétrospectivement sur le label français spécialisé dans le Psychédélique Punk, Eva Records (Public Execution). L'album a été réédité en 1995 par New Rose Records avec quelques titres en bonus. Ils apparaissent aussi dans de nombreuses compilations telles que Peebles, Texas Punk Groups In The Sixties, Psychedelic Unknowns, Sixties Archives, etc. Une excroissance du groupe nommée Positively 4th Street a aussi enregistré une furieuse version du "Psychotic Reaction" des Count Five.

 

Outre "A Public Execution", il faut aussi signaler le très enlevé "Maid Of Sugar, Maid Of Spice" qui a suivi le 1er single et aussi le fabuleux "Lie Beg Borrow and Steal" (repris par Ohio Express et les Plimsouls) et son riff de guitare à tout casser. Ah, j'allais oublier "I Satisfy" qui dans le genre petite bombe punk sixites vaut son pesant de hurlements désespérés. Comme pour la majorité des groupes de ce genre, leur heure de gloire a été tardive. Mouse And The Traps est certainement plus connu maintenant qu'au moment où il était en activité. Comme beaucoup de groupes de cette époque (Chocolat Watch Band, Standells, etc)  Mouse s'est reformé à l'occasion d'un concert rétrospective. Pour Mouse And The Traps, c'était à Dallas en 1986.

 

Si vous pouvez mettre la main sur le cd New Rose, l'édition vinyle d'Eva paraissant hors de portée, c'est tant mieux. Sinon sachez qu'il existe encore un cd de 1997 édité par Ace Records avec l'essentiel du groupe. Si vous n'y arrivez pas, consolez vous car comme il était précisé plus haut, de nombreuses compilations sixties comportent au moins un titre ou deux de Mouse And The Traps.

 

Au fait, est-ce que les tapettes ont pu attraper la souris ? C'est une autre histoire sur laquelle nous nous pencherons plus tard sur ce site.

Mouse And The Traps : Maid Of Sugar, Maid Of Spice

Mouse And The Traps : Lie Beg Borrow And Steal