Bruit Rouge

 

 

1969. Il a revêtu la tunique hippie qu'il s'est payée il y a quelque mois. Ses cheveux commencent à pousser ce qui lui vaut d'interminables joutes orales avec son militaire de père. Il pose le single de Grand Funk qu'il vient d'acheter sur le tourne-disque. Un bruit de sirène, le blitz, puis la guitare entre dans la danse, pédale fuzz enfoncée, la basse, grondante, la rejoint puis la batterie monolithique. C'est "Paranoïd", rien à voir avec Black Sabbath. Il se trémousse devant la glace de sa chambre. Arrive la mère : "tu peux pas baisser la musique, si on peut appeler ça de la musique !"

 

Drôle de groupe que Grand Funk Railroad. Haï par les critiques, adoré par le public pour son image de groupe qui en donne pour son argent. Grand Funk Railroad joue trop fort et accumule les montagnes d'amplis. Serait-ce pour cacher qu'ils jouent mal ? Evidemment Mark Farner, le guitariste-chanteur (ex Terry Knight And The Pack), n'est pas Hendrix, Clapton ou Jeff Beck, pas plus que Mel Schacher (ex Question ? Mark And The Mysterians) n'est Jack Bruce ou Tim Bogert. Quant à Don Brewer (ex Terry Knight And The Pack), il n'a rien d'un Elvin Jones ou d'un Keith Moon. Pourtant le bruit qu'ils font ensemble est tout à fait réjouissant. Un bruit rouge idéal pour se propulser sur la piste de danse, imiter le guitariste avec forces grimaces et secouer ses cheveux en cadence.

 

Lorsqu'ils débutent en 1969 Grand Funk Railroad a pour ambition d'être un power-trio dans la lignée des Cream ou de la Jimi Hendrix Experience. Ils jouent un rock-blues ultra simple avec un rythmique très lourde sur laquelle s'appuie Mark Farner. Musicalement, on pourrait les rapprocher de Blue Cheer avec lesquels ils partagent un gout immodéré pour le rock joué très fort, moins brouillons peut-être. En public, c'est plus qu'efficace d'autant que le groupe s'appuie sur les vieux gymnicks garage et les met au goût du jour avec force amplification. Ces bucherons du Hard-Rock ont engrangé pas moins de 4 disques d'or, un de platine, et vendu 25 millions d'albums. Ils ont même eu un n°1 avec "We're An American Band" (1973).Grand Funk a aussi réussi le tour de force de se faire produire par deux magiciens des studios : Todd Rundgren pour l'album We're An American Band et Frank Zappa pour Good Singin', Good Playin' (1976).

 

Mais de tout ça, on s'en fout un peu, ce qui compte c'est que Grand Funk est un groupe qui pue la sueur, qui se défonce pour son public sur scène et ledit public lui en est reconnaissant. C'est un groupe dans lequel il peut se reconnaitre. C'est pour cela que le groupe a connu le succès malgrè les critiques rocks qui descendaient chacun de leurs albums. Mais c'est aussi pour cela que Grand Funk n'est jamais meilleur que sur scène et que ses albums live (Live Album (1970) et Caught In The Act (1976)) sont les sommets du groupe avec leur second album studio imaginativement appelé Grand Funk (1970). Ce disque, c'est l'album rouge, l'album où le groupe apparait sur fond rouge, un rouge qui définit bien leur musique : à fond, amplis dans le rouge, pas de subtilité mais un engagement total. Mon titre préféré est la version du standard des Animals "Inside Looking Out" où Farner se déchire totalement, où la basse de Schacher cogne impitoyablement, où la batterie de Brewer scande le rythme en parfaite harmonie avec la basse. Une vraie tuerie. Il est vrai que le groupe vient de la ville des forgerons de l'enfer rock'n roll, Detroit. La ville de Bob Seger, du MC5, des Stooges, de Mitch Ryder, des Amboy Dukes de Ted Nugent et cela s'entend dans la manière qu'ils ont de prendre à l'abordage le titre des Animals.

 

S'il n'y a qu'un disque de Grand Funk à posséder, c'est celui là. S'il n'y a qu'un seul morceau du groupe à écouter, c'est celui là. Terminons avec une citation de Don Brewer, extraite du livre de Billy James "An American Band : The Story Of Grand Funk Railroad" : "Mark et moi, on a décidé de partir du groupe (Terry Knight And The Pack) et de former un trio. Parce que les power trio - avec les Cream, Hendrix, Blue Cheer et tous ces groupes - étaient ce qui marchait à l'époque. On s'est dit "On peut le faire !". Et ils l'ont fait !

 

 

Grand Funk Railroad : Inside Looking Out