Les personnalités de la télévision savent où vit Syd Barrett

 

 

Groupe culte, groupe maudit, les Television Personnalities ne sont connus que d'une poignée de fans. Pourtant Dan Treacy pourrait être considéré comme un des grands auteurs rock méconnus. Est-ce son obsession pour les sixties ou son mépris pour les convenances du show bizness qui ont fait que son groupe n'a jamais dépassé le stade de groupe pour initiés ?

 

Tout commence avec le punk. Dean Tracy, Ed Ball, Joe Foster, John et Gerard Benett répètent pendant leur temps libre. Ils jouent principalement des titres des Who et de Pink Floyd. Ils ne savent pas jouer mais qui le sait à l'époque ? Alors, ils enregistrent un single à compte d'auteur, "14th Floor" (1977) où Dean Tracy décrit la vie blême des HLM anglais. Le 45 T est envoyé au DJ John Peel qui, surprise, le passe et le repasse. Le groupe enregistre en 1978 un EP Where's Bill Grundy Now ? (allusion au présentateur de TV qui s'est fait agresser en direct par les Sex Pistols après les avoir provoqués). Le disque plait encore à Peel qui programme souvent "Part Time Punks" (équivalent du Dedicated Folowers Of Fashion de Ray Davies) où Treacy se moque des adolescents qui jouent au punk devant la glace de la chambre et rentrent dans le rang dès qu'ils en sont sortis.

 

Le premier album des Television Personnalities, And Don't The Kids Just Don't Love It, parait en 1981 sur Rough Trade. Le groupe a fait du chemin depuis ses balbutiements punks et joue une musique très influencée par les sixties. Dans le cas des TVP, on évoque souvent Syd Barett et le 1er album du Pink Floyd pour l'aspect lunatique de Treacy, parfois aussi le Velvet Underground pour l'ironie désabusée du même Treacy en oubliant Kevin Ayers, le 1er guitariste-chanteur des Soft Machine pour la même ironie et le coté foutraque du personnage. Une chose est sure, Treacy cultive le coté dandy mod : la pochette de l'album voit la rencontre de Patric Mc Nee (Chapeau Melon, Bottes De Cuir) et du mannequin Twiggy. On y trouve aussi le morceau culte du groupe "I Know Where Syd Barett Lives", hommage au génial compositeur du 1er album des Floyd qui s'est grillé le cerveau avec l'acide et les amphétamines, qui n'est plus qu'un légume. Outre Barett, Jean Renoir est aussi cité avec "La Grande Illusion" ainsi qu'Oscar Wilde avec "A Picture Of Dorian Gray".

 

En 1981, Dan Treacy et Ed Ball créent leur propre label qu'ils nomment Whaam ! en hommage au peintre du mouvement Pop Art, Roy Lichtenstein. Le premier single du label est celui de The Time, le groupe qu'Ed Ball a créé paraléllement aux TVP. Mummy You're Not Watching Me (1982) est dans la même veine que l'album précédent avec encore plus de références aux sixties et au Pop Art : "David Hockney's Diaries", "Lichtenstein Painting", "Painting By Numbers".

Le troisième album s'intitule ironiquement They Could Have Been Bigger Than The Beatles (1982) et regroupe des titres enregistrés pour les sessions de l'album précédent auquel s'ajoutent deux reprises-hommages aux Creation, "Painter Man" et "Making Time" sans oublier "King And Country" où Treacy repique presque note pour note le solo de guitare d'"Eight Miles high" des Byrds.

 

En 1982, Ed Ball quitte le groupe pour se consacrer à The Time qui, lui aussi, est fortement ancré dans les 60's. J'en veux pour preuve le single "I Helped Patrick Mc Gohan To Escape", un hommage à la célèbre série 60's "Le Prisonnier".

 

Le quatrième album des TVP, The Painted World (1985) est considéré comme le meilleur, un équivalent disent certains au Third de Big Star pour le coté désespéré de la chose. Il faut attendre 1990 avant d'avoir des nouvelles du groupe avec Closer To God (1992) qui est en fait constitué d'enregistrements qui auraient du paraître avant. En 1995, sort I Was A Mod Before You Was A Mod qui peut être considéré comme un album solo de Treacy. Il y a les références habituelles, cette fois ce sont John Belushi et Woody Allen qui sont à l'honneur. Le disque est un excellent album de pop hantée à l'anglaise. Suit Don't Cry Baby, It's Only a Movie en 1998.

 

Ensuite Dan Treacy plonge dans l'alcool, l'héroïne et les amphétamines, la dépression et la clochardisation. Il se retrouve hébergé par l'état en 2003/2004. Il refait surface en 2006 avec l'album My Dark Places.

 

Bien que les Television Personnalities n'aient jamais vendu beaucoup d'albums , ils ont eu une grande influence sur les groupes des 80's et ceux du label Creation par exemple. Pour ma part, je dois avouer qu'un groupe qui fait référence à David Hockney, Roy Lichtenstein, Salvador Dali, Jean Renoir, John Belushi, aux Creation, aux Who, à Oscar Wilde, à Syd Barett, aux Kinks, est un groupe qui parle à mon coeur.

 

The Television Personnalities : A Picture Of Dorian Gray / I Know Where Syd Barett Lives